littéralement  » boxe du grand Faît  » est un art martial chinois interne. Les mouvements sont lents, amples et les spirales ne sont jamais interrompues, la pensée dirige l’énergie et l’énergie interne fait bouger toutes les parties du corps. C’est à la fois le vide et le plein, la douceur et la fermeté, le lent et l’explosif. Le Taiji Quan est basé sur les principes du Yin et du Yang, le parfait équilibre qui régit l’univers. Les forces sont présentes mais elles ne sont pas visibles. La lenteur permet la rapidité, le calme engendre la force explosive, le corps est alternativement fermé puis ouvert à tous les niveaux. Le travail des enchaînements et l’harmonie du Ying Yang va permettre au pratiquant de développer de la puissance, de relâcher son corps tout en restant tonique afin d’éviter tout stress et contraction. Le bien être dans un corps sain. La force s’installe progressivement dans le corps au fur et à mesure de la pratique. L’ouverture aux techniques de combat est alors possible.